Nous sommes les femmes* socialistes


  • Intervention de Marina Carobbio Guscetti au sein du Conseil des Ètats

    Nous sommes réunis ici pour discuter de ma proposition de corriger l’article 113 du Code pénal dans les versions italienne et française. La version allemande n’a pas besoin d’être modifiée car la formulation utilisée pour décrire l’acte criminel est neutre « Totschlag ». Il est question des termes « passionale » et « passionnel » qui sont utilisés en italien et en français pour décrire un meurtre lorsque l’auteur « a tué alors qu’il était en proie à une émotion violente que les circonstances rendaient excusable, ou qu’il était au moment de l’acte dans un état de profond désarroi ». Je reconnais dans cette description du meurtre passionnel un mot que je trouve particulièrement difficile à accepter : excusable. La passion associée à l’adjectif excusable est dangereuse pour les raisons énoncées ci-après. C’est une question de langue. C’est une question sémantique, mais c’est une question importante car les mots ont du poids. Artikel lesen…

  • Communiqué de presse des Femmes* socialistes du 7 mars 2021

    La population votante a pris sa décision : à l’avenir, une trentaine de femmes en Suisse ne pourront plus porter de niqab en public. Les Femmes* socialistes suisses acceptent bien évidemment cette décision. Cependant, elles regrettent que cette politique purement symbolique ait trouvé une faible majorité. Elle ne résout pas un seul problème réel, mais offense de nombreuses personnes. Artikel lesen…

  • C’est avec plaisir que nous vous invitons à notre première Assemblée générale de 2021. Celle-ci aura lieu le samedi 13 mars 2021 de 10h00 à 12h00. Du fait de la situation sanitaire actuelle, l’Assemblée se tiendra en ligne – raison pour laquelle les inscriptions sont obligatoires.

    Le point central de l’Assemblée sera « ce qui bouillonne dans nos casseroles ». Le Comité directeur des Femmes* socialistes se réjouit de vous présenter les principales thématiques politiques des mois à venir et les projets associés.

    Nous nous réjouissons de cette rencontre intéressante, stimulante et encourageante. Car comme nous le savons toutes : cela fait peut-être 50 ans que nos prédécesseures se sont battues pour le droit de vote – mais notre combat pour une société féministe est loin d’être terminé ! Artikel lesen…