Nous sommes les femmes* socialistes


Un marasme intenable en matière d’égalité salariale

Von SP Frauen* Schweiz / PS Femmes* Suisse, 3. février 2019

Les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur l’égalité salariale montrent clairement que les inégalités des salaires entre les femmes et les hommes sont une réalité en Suisse. La part discriminatoire de l’écart salarial a même augmenté. Le PS Suisse et le PS Femmes* trouvent choquant qu’il n’y ait toujours aucun progrès en matière d’égalité salariale. La grève des femmes du 14 juin est plus que jamais nécessaire.

« Il est scandaleux qu’aujourd’hui encore, les femmes fassent l’objet d’une discrimination fondée sur le genre en matière de salaires », déclare Martine Docourt, co-présidente du PS Femmes* Suisse. « Les professions typiquement féminines, telles que la garde d’enfants, les soins infirmiers ou le commerce de détail, sont sous-payées. De plus, les femmes effectuent de nombreuses tâches non rémunérées. Cela a un impact direct sur les rentes de vieillesse – les femmes ont en moyenne des rentes inférieures de 40 pour cent. »

La modification de la loi sur l’égalité salariale, qui a été complètement édulcorée par la majorité de droite au Parlement, n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. « Le prix des crèches doit devenir abordable, la conciliation entre vies professionnelle et familiale doit être améliorée et les salaires dans les professions typiquement féminines doivent augmenter », déclare Mathias Reynard, conseiller national (VS). « Nous invitons la nouvelle ministre de la Justice à combattre la discrimination salariale aussi vigoureusement que sa prédécesseuse. »