Nous sommes les femmes* socialistes


Non à l’exportation d’armes dans les pays en guerre civile !

Von Gina La Mantia, 19. décembre 2018

Depuis la Seconde Guerre mondiale, le nombre de personnes en fuite n’a jamais été aussi élevé que de nos jours. La majorité des migrant-e-s fuient les guerres actuelles ou les conséquences de conflits passés. Une Suisse exportant des armes vers des pays violant les droits humains, pousserait immanquablement davantage d’hommes et de femmes sur les chemins de l’exil. Les Femmes* socialistes suisses réclament, au contraire, que la Suisse combatte les causes de ces migrations.

Les conflits armés sont toujours au centre de diverses formes de violence quotidienne, ce qui touche particulièrement les femmes. Amnesty International rappelle que 40 % des condamnations prononcées par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie concernent des violences sexuelles.

Pour les femmes, la guerre signifie : devenir victimes de violence, et ce, à plus long terme. Les enfants en souffrent également particulièrement , environ la moitié de ceux qui ne vont pas à l’école vivent dans des zones de crise et ce sont sans surprise les filles qui sont le plus concernées.

Pour cette raison, les Femmes* socialistes suisses ont rejoint la Coalition contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile qui a lancé l’initiative de rectification.

Signe ici l’initiative de rectification  !

Ensemble contre l’exportation d’armes dans les pays en guerre civile !