Nous sommes les femmes* socialistes


L’avenir appartient au « care »

Von SP Frauen* Schweiz / PS Femmes* Suisse, 23. octobre 2021

Communiqué de presse des Femmes socialistes du 23 octobre 2021

La garde d’enfants doit être un service public accessible à tous les enfants du pays. Les employé-es du secteur de l’enfance ont besoin de salaires décents et de bonnes conditions de travail. C’est pour ces raisons que les Femmes* socialistes ont adopté à l’unanimité une résolution visant à lancer une initiative sur la garde d’enfants lors de leur Assemblée des membres à Lausanne. Elles ont également voté à l’unanimité en faveur de l’initiative pour des soins infirmiers forts. Pour les Femmes* socialistes, une chose est claire : l’avenir appartient au « care » !

« Les places d’accueil pour enfants sont trop inégalement réparties en Suisse, trop rares et généralement beaucoup trop chères. Cela doit changer », a déclaré Martine Docourt, co-présidente des Femmes* socialistes, devant la centaine de membres présentes. « Toutes les assistantes maternelles doivent recevoir un salaire adéquat pour leur tâche exigeante et pouvoir travailler dans de bonnes conditions ­ – car nous leur confions nos enfants ! » Après la présentation de la contribution « Femmes, travail et revenus. Une perspective économique sur le care » par l’historienne, mère et militante de la Commission fédérale ta mère Cftm Simona Isler et un débat animé, la résolution du Comité directeur des Femmes* socialistes suisses demandant le lancement d’une initiative sur la garde d’enfants a été adoptée à l’unanimité.

Quatre nouvelles membres ont également été élues au Comité directeur des Femmes* socialistes lors de l’assemblée du jour : Elisabeth Baume-Schneider, conseillère aux États (JU) ; Laurie Willomet, conseillère municipale (exécutif) à Vevey (VD) ; Julia Baumgartner, ancienne secrétaire centrale de de la JS Suisse et Nadia Kuhn, militante du GSsA. « Ces quatre femmes très en vue, engagées et brillantes complètent parfaitement notre Comité directeur », a déclaré Tamara Funiciello, conseillère nationale (BE) et co-présidente des Femmes* socialistes suisses. Elle a chaleureusement remercié les deux membres sortantes du Comité directeur, Min Li Marti et Gisela Nyfeler, pour leur énorme engagement. « Nous sortons renforcées de cette réunion. Et nous sommes prêtes à occuper notre rôle d’organisation féministe la plus importante de Suisse. »