Nous sommes les femmes* socialistes


J’ai souffert d’une dépression post-partum

Von SP Frauen* Schweiz / PS Femmes* Suisse, 30. novembre 2020

Témoignage de Larence sur le thème « Maternité et violence », publié dans le cadre des 16 jours contre la violence faite aux femmes.

Après mon premier accouchement, j’ai souffert d’une dépression post-partum.

De retour au travail je n’ai pas tenu le coup et j’ai été en arrêt maladie plusieurs mois. J’étais alors médecin, cheffe de clinique. J’ai été soutenue par les ressources humaines et l’AI pour effectuer un retour au travail. Cela s’est très bien déroulé.

Au terme de ce soutien de l’AI et ayant réussi à reprendre le travail, j’ai été licenciée, par deux hommes de 50 ans, les chefs du service. J’ai heureusement pu retrouver facilement un travail et j’ai toujours pu travailler depuis. Et j’ai eu un 2e enfant et tout s’est bien passé.

Toutefois je suis prête à parier qu’un homme de 40-50 ans en arrêt maladie pour cancer de la prostate ou infarctus, pour donner des exemples malheureusement fréquents, ne sera pas traité de cette manière. Surtout s’il occupe une fonction dirigeante. C’est en tout cas ce que j’ai observé à de multiples reprises.

Mais une femme de 33 ans, et pour une dépression post partum, oui!