Le plan en 5 points pour lutter contre la violence faite aux femmes



« Une stratégie globale en Suisse de lutte contre la violence à l’égard des femmes est nécessaire. Nous avons une stratégie nationale contre les déchets, mais aucune dans ce domaine pour essentiel », s’indigne Géraldine Savary, vice-présidente du PS Suisse et du Conseil des États (VD). Une telle stratégie doit comprendre au minimum les cinq points suivants : une vaste campagne de prévention sur le thème « NON, c’est NON », un réseau bien développé de services de conseil et de thérapie, le renforcement des refuges pour femmes et un observatoire indépendant sur la violence faite femmes. Enfin et surtout, la mise en œuvre de nombreuses mesures de politique d’égalité est nécessaire, d’autant plus que la mise en œuvre de l’égalité juridique et effective entre les femmes et les hommes est un élément essentiel de la prévention de la violence.

Cliquer ici pour lire le plan en 5 points pour lutter contre la violence faite aux femmes