Migrantes



Les réalités des femmes* migrantes sont des plus hétérogènes : elles mènent des activités mul-tiples, ont de nombreuses qualifications et compétences et apportent avec elles les expériences les plus diverses. Cependant, elles ne peuvent souvent pas réaliser leur plein potentiel et se voient confrontées à une double discrimination. En tant que migrantes et en tant que femmes*, elles sont moins prises au sérieux et ont moins de chance de se faire entendre. L’accès au travail, à l’éduca-tion et à la politique n’est pas suffisant. Lorsqu’on parle d’une société inclusive, les femmes* mi-grantes sont souvent oubliées, ou alors dépeintes comme passives. Pour beaucoup, cela crée le sentiment d’être invisible et inaudible. Le ressenti que « les gens par-lent de nous, mais pas avec nous », est courant chez les femmes* migrantes en Suisse. Il est ainsi d’autant plus important pour le PS Migrant-e-s de leur donner une voix politique forte et de placer leur dignité, leur potentiel et leurs droits au centre du débat: indépendamment de leur situation préalable, toutes les femmes* migrantes ont un potentiel qui doit être considéré et qu’elles veulent pouvoir développer.

Ici tu trouves le papier di position égalité des genres du 18 mai 2019