50 ans du droit de vote des femmes



Il y a voilà 50 ans, le 7 février 1971, les femmes de Suisse obtinrent le droit de vote. Les hommes avaient enfin décidé, dans les urnes, qu’il était temps d’accorder aux femmes le droit d’exprimer leur volonté.

Le 7 février 1971, 65% des hommes suisses dirent OUI à « l’arrêté fédéral sur l’institution du suffrage féminin en matière fédérale ». Le taux de participation s’éleva à 57.7%.

Les cantons d’Appenzell Rhodes-Intérieures, Appenzell Rhodes-Extérieures, Glaris, Obwald, Schwyz, Saint Gall, Thurgovie et Uri refusèrent le projet de loi. Parallèlement au développement du suffrage féminin au niveau fédéral, la plupart des cantons introduisirent le droit de vote des femmes aux niveaux cantonal, et communal de façon partielle. Quelques communes retardèrent cette évolution jusque dans les années 80. À Appenzell Rhodes-Intérieures, en 1989, quelques mains levées de différence à la Landsgemeinde décidèrent en faveur du suffrage des femmes. Le canton a ensuite attendu une décision du tribunal fédéral pour introduire ce droit, en 1991 : il fut le dernier de Suisse.

Nous devons l’introduction du droit de vote des femmes au combat inlassable de nos camarades pendant plusieurs décennies. Ce droit fut inscrit dans le programme du PS en 1904 déjà, et était une revendication importante de la Grève générale de 1918.

Durant les mois qui entoureront le 7 février 2021, le PS Suisse et les Femmes* socialistes suisses souhaitent fêter dûment le cinquantième jubilé du suffrage féminin.

  • Visitez ici le site quadrilingue de l’association CH2021 avec la carte d’action mise à jour en permanence